INFORMATIONS

Vendredi 2020


Chers Présidents, Chers Animateurs,

A l'heure où 185 000 associations sportives, issues de toutes les fédérations, trépignent d'impatience car confinées hors de leurs lieux de pratique, le Ministère de l'Education Nationale (et des Sports) apprend que dans le sport scolaire, qui lui a le droit de pratiquer, 800 AS ne sont pas encore affiliées (heureusement il n'y en a aucune dans la Nièvre).

Pour finir de choquer le monde sportif, de nombreuses AS scolaires n'ont pas repris depuis la Toussaint et sont en phase d'organisation.

Le Ministère des Sports parle de concurrence déloyale.

Et que deviennent les forfaits d'AS non exécutés?

Fort de ces éléments, vendredi dernier, le MEN a  demandé à la Direction Nationale UNSS un état des lieux précis de ce qui se faisait dans les AS.

Les AS ayant zéro licencié étaient-elles en arrêt? Les heures des forfaits n'étaient-elles pas utilisées pour autre chose (aide aux devoirs ou autre action)?

A mon sens, il ne faut pas "laisser faire" en se disant « ça ira mieux demain », le monde Fédéral reste prêt à investir l'école.

Soyons force de proposition, montrons notre dynamisme par des actions ciblées, adaptées avec toujours la démonstration que l'enfant agira en sécurité, grâce au protocole sérieux édicté par notre structure.

N'hésitons pas à utiliser l'Espace Numérique de travail pour informer, inciter, motiver.

Et enfin innovons, incitons les jeunes à venir avec si besoin une diminution du tarif de la licence.

De toutes façons, le contrat qui sera dans un premier temps allégé de 10%, permet de licencier tous les élèves qui viennent pratiquer, même ponctuellement.

Il n'y aura aucune gloriole à tirer de tel ou tel chiffre significatif... le but est juste de faire bouger notre jeunesse en prouvant ainsi l'utilité d'un Sport Scolaire dynamique.


* BILAN DES RETOURS:

Alors que vendredi dernier je demandais à chaque secrétaire d'AS de me dire ce qui allait se passer cette semaine au sein de sa structure, je me rends compte que certains ne l'ont pas fait.

En effet, le pointage précis montre que nous avons 19 retours...sur 47!! Même pas la moitié! La covid a dû neutraliser certains collègues dans de nombreux établissements.

* ACCOMPAGNATEURS:

Toute personne intervenant dans l'AS autre que les professeurs d'EPS, animateurs d'AS doit être inscrite dans cette rubrique.

Par contre, certains éléments sont demandés (Nom, Prénom, date, ville et pays de naissance, adresse mail et téléphone).

Il faut donc questionner la personne en amont pour ne pas mettre de faux renseignements dans cette rubrique.

En cas de mauvaises informations l'accompagnateur sera supprimé en janvier.


* AIDE FINANCIÈRE EXCEPTIONNELLE:

La Région Bourgogne-Franche-Comté a élaboré en juin un plan de soutien afin d'accompagner les associations fragilisées par les conséquences de la crise sanitaire du COVID-19.

Ce plan en deux volets mobilise 5.6 millions d'euros supplémentaires de financement régional. Il est toujours en vigueur.

Le lien: https://www.bourgognefranchecomte.fr/un-plan-de-soutien-aux-associations-0


* AIDE FINANCIÈRE DU SERVICE RÉGIONAL:

Rappel: suite aux échecs reçus par les AS ayant déposé un dossier de demande de subvention au printemps 2020, le service régional de Dijon a décidé en accord avec les services départementaux, d'aider ces structures en fin d'année civile.

Cette aide sera définie dans les derniers jours de décembre.

D'autre part, il a été proposé aux AS en difficulté financière de monter un dossier de demande d'aide régionale.

A ce jour, une seule AS nivernaise a fait cette démarche. Il est encore temps de réagir si la caisse de votre AS est vide... demandez nous le dossier.

* DÉFIS RÉGIONAUX:

A ce jour, vous avez à votre disposition 22 défis que vous pouvez consulter facilement sur le site unss58.org, en cliquant sur l'image "Challenge nutrition santé".

Rappel:

- l'inscription de l'AS, se fait sur OPUSS comme une compétition

- l'envoi des résultats pour chaque défi se fait directement auprès de nous grâce à la fiche que vous avez reçu mardi.

* DÉFIS (SUITE):

Cette fois c'est parti et la première AS à nous avoir fait  parvenir les résultats d'une participation à un défi est celle du LP Jean Rostand.
 Bravo aux animateurs et à cette équipe de 4 jeunes filles qui a obtenu le total de 305 sur le défi N°15 (badminton).


* DÉFIS (ENCORE):

Ce mercredi 3 AS sont entrées dans la découverte de ces fiches, chacune choisissant les activités du jour.

Le collège de Clamecy et de Château Chinon ont pu mettre en place le Basket et le Tennis de Table.

De plus, il y eut chez le premier nommé expérimentation d'un défi en gymnastique et celui ci sera bientôt formalisé et proposé à toute l'académie.

Je vous rappelle que nous construisons ensemble ce qui cherche à motiver nos licenciés et que toute initiative (testée) peut être mise en valeur.

Cela fait vraiment plaisir de recevoir ce genre de proposition et du coup la liste des possibles va véritablement s'enrichir.


* POSTE DE DIRECTEUR:

A ce jour, deux collègues réfléchissent pour savoir si elles vont postuler pour me remplacer.

Le dossier est à déposer pour le 4 décembre.

La décision sera connue en mars.

Il est encore temps de vous positionner en consultant le BO dont voici le lien: https://www.education.gouv.fr/bo/20/Special10/MENH2030525N.htm

A savoir: le poste de DSD71 est à pourvoir aussi et celui du DSD89 est susceptible de l'être.


* RÉUNION DES COORDONNATEURS:

Nous devrions nous réunir sous forme d'une visio-conférence le mercredi 25 novembre à 17h.

Le service régional enverra un lien à chaque coordonnateur du département.


En cette période de Pandémie qui décime une partie de la population mondiale et qui neutralise en partie le développement des pays, aussi bien sur le plan économique, social ou culturel, nous voyons agir les dirigeants, les "maîtres de ce monde" et nous pouvons constater certaines différences. Certains ont embrassé les citoyens, montrant ainsi qu'il n'y avait aucun risque. D'autres ont confiné, ou même sur-confiné la population. D'autres encore n'ont pas fait grand chose, comptant sur la responsabilisation de chacun pour éviter le drame....ou sur la "sélection naturelle".
Je ne sais qui a eu raison ou bien tort, c'est d'ailleurs difficile à dire sachant que le contexte dans chaque pays est différent.
Je pense seulement que les dirigeants raisonnables ont fait au mieux en leur âme et conscience, en se basant sur les conseils reçus des hautes instances médicales.
Par contre j'ose espérer que le Président qui prépare ses valises, de l'autre coté de l'Atlantique, ne nous déclenchera pas une petite guerre atomique...je pense que nous n'en avons pas besoin!
Cette situation me rappelle cette chanson de Boris Vian pleine d'humour et de réalisme, dont voici un extrait:
"Mon oncle un fameux bricoleur

Faisait en amateur
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris
C'était un vrai génie
Question travaux pratiques
Il s'enfermait tout' la journée
Au fond de son atelier
Pour faire des expériences
Et le soir il rentrait chez nous
Et nous mettait en trans'
En nous racontant tout...

Sachant proche le résultat
Tous les grands chefs d'Etat
Lui ont rendu visite
Il les reçut et s'excusa
De ce que sa cagna
Etait aussi petite
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés
Il les a enfermés
En disant soyez sages
Et, quand la bombe a explosé
De tous ces personnages
Il n'en est rien resté...."

Très bon weekend à tous
Denis Rousseau