INFORMATIONS

Vendredi 06 novembre 2020


Chers Présidents, Chers Animateurs,
Nous vivons encore une période exceptionnelle! Elle est d'ailleurs si exceptionnelle que, si nous n'y prenons pas garde, elle pourrait entrainer l'UNSS dans des abîmes d'où il sera difficile de ressortir indemne. Il nous faut conjuguer toute notre énergie pour que le sport scolaire prouve sa raison d'exister. Nous tous, acteurs à un niveau donné, nous devons mettre notre pierre à l'édifice et apporter ce petit plus qui motivera les jeunes et leur permettra de ne pas encore subir les conséquences du confinement. Ne les laissons pas s'enfermer dans la facilité de la manette et du jeu vidéo. Proposons leur des temps d'activité, adaptés aux circonstances et aux consignes reçues. Tous, nous devons nous unir pour la vitalité de notre association: le service départemental crée actuellement des challenges variés et simples à mettre en place. Les présidents doivent aider les animateurs à mettre en place des créneaux adaptés en négociant avec les collectivités territoriales en cas de besoin. Les animateurs doivent stimuler les licenciés en leur proposant un programme attractif. Chacun à son niveau travaille pour le bien de toute notre jeunesse, dans le cadre du sport santé.
* IMPORTANT: RETOUR SUR L'AG EXTRAORDINAIRE DE L'UNSS: Elle a eu lieu le jeudi 5 novembre et certains rappels ont été fait par Nathalie COSTANTINI, la Directrice Nationale de l'unss: - le courrier du Ministre de l'Éducation Nationale précise que le fonctionnement des AS est possible. De ce fait, il faut qu'une pratique se mette en place dans le respect des règles sanitaires. - le contrat licence, permet d'intégrer tout élève qui vient participer à une séance UNSS (éventuellement à titre gratuit). Cela permet d'aller chercher des jeunes qui n'adhèrent pas d'habitude. - pour aider les associations sportives, dans un premier temps, 1 million d'euro sera déduit du premier prélèvement fait sur les comptes des AS (nous aurons prochainement des détails sur la clé de répartition de ces déductions). - l'AS est en périscolaire et fonctionne donc avec les acteurs du secteur scolaire. Elle doit lutter contre la sédentarité, l'oisiveté et permet de diminuer les comportements déviants de la jeunesse. Les municipalités sont généralement sensibles à ces arguments. - il est temps de remettre en fonction les Comités Directeurs des AS. Les décisions importantes doivent se prendre plusieurs, après échange de points de vue (ce qui enrichit le débat). - l'AS peut être considérée comme un "groupe constitué" (référence aux derniers textes parus), notamment dans les secteurs peu impactés par le virus. - depuis plusieurs mois, les organisations UNSS qui ont pu avoir lieu, ont su montrer tout leur sérieux dans le respect des règles sanitaires imposées. De ce fait, aucun cluster n'a pu être imputé à nos manifestations. La profession a, encore une fois, montré son sérieux et sa faculté d'adaptation aux diverses contraintes.

* DÉFIS "SPORT SANTÉ": Vous trouverez dès lundi sur OPUSS une première série de petits défis, tous différents, ayant comme support toutes sortes d'activités physiques. Nous avons cherché avec l'équipe régionale à ce que ces défis soient accessibles à tous, peu contraignants et attractifs. Vous choisissez ceux que vous voulez. De nombreux sports seront utilisés en tant que supports.
Vous inscrivez votre AS sur opuss. Vous nous envoyez vos résultats au fur et à mesure par un simple mail (doublé au SR Dijon). Nous compilerons les résultats et les rendrons visibles de tous. La liste des défis va s'allonger dans les jours à venir. Faites nous remonter vos remarques constructives.
Bon courage à tous!
* AFFILIATIONS: Cette fois, toutes nos AS sont affiliées dans la Nièvre. Merci à tous pour votre engagement. Soyez assurés que nous ferons tout pour vous aider si vous êtes en difficultés financières.
* CHÈQUES NON ENCAISSES: L'étude de notre comptabilité nous montre qu'un grand nombre de chèques n'ont pas été encaissés par les AS. Nous demandons aux trésoriers de bien vouloir faire le nécessaire.
La liste précise des AS concernées a été donnée dans le mot du vendredi 16 octobre. Merci d'avance.
* SEMAINE OLYMPIQUE: La 5ème édition de cette manifestation se tiendra du 1er au 6 février 2021 sur la thématique de la santé. Afin de vous accompagner, Paris 2024 met à votre disposition un ensemble d'outils et de ressources pédagogiques. Le lien suivant peut vous permettre d'accéder à ces documents: https://generation.paris2024.org/
* SONDAGE ACADÉMIQUE: Vous avez dû lire dans les brèves du Service Régional de Dijon que la date limite pour faire connaître vos intentions de participation, était repoussée.
N'oubliez pas de vous faire connaître par ce biais.
* NOUVEAU CALENDRIER: L'annulation des championnats de France pour 2021,  va nous permettre de restructurer notre année sportive. Si les conditions sanitaires nous le permettent, voici les grandes lignes du projet: - janvier - février: rencontres de district - mars - avril: rencontres départementales - mai - juin: rencontres académiques Affaire à suivre!
* PRIX ILAN HALIMI:
Alors que notre pays subit ces dernières semaines de terribles attaques terroristes, notre mobilisation pour les valeurs de la République doit être totale.La jeunesse y a toute sa part. C'est pourquoi, le prix Ilan Halimi, qui récompense l'engagement des élèves sur la fraternité et contre les stéréotypes et préjugés racistes et antisémites, prend cette année un sens particulier.
Voici le lien qui peut vous permettre de relayer l'information autour de vous: https://www.dilcrah.fr/prix-ilan-halimi/


Alors cette fois cela devient dangereux! Je ne savais pas, en 1982, en signant mon contrat avec l'Éducation Nationale, que je risquais d'être égorgé. Moi qui aime qu'on se dise les choses, sans animosité ni exagération, je constate que pour un dessin, aussi satirique soit-il, on peut perdre la vie. Le droit Français ne dit-il pas que dans le cas de la légitime défense, la riposte doit être proportionnelle à l'attaque? Il me semble que cette fois, il n'y a pas de commune mesure! Suite à cette barbarie, l'État a décidé d'activer le niveau supérieur du plan vigipirate... qui amène encore des entraves supplémentaires pour la pratique de nos AS. Et il faut faire aussi avec la covid! On entend dire ça et là, que les pays asiatiques ont mieux su gérer la pandémie suite à la première vague (non, on ne parle pas de surf), mais il ne faut pas oublier dans cette analyse que leurs méthodes sont beaucoup plus radicales que les nôtres... et quelles sont acceptées par les peuples.
En effet, en Asie ont fait souvent passer le groupe avant l'individu... ce qui est plutôt l'inverse dans nos sociétés occidentales.
Malheureusement certains attendent la perte d'un de leur proche pour se rendre compte qu'il y a des mesures à prendre.
Je finirai par ces mots écris par Gauvain Sers et qui m'ont particulièrement ému lors de l'hommage rendu à Samuel Paty:

"Paraît qu'on s'habitue
Aux larmes de la nation
Ce matin, je me suis tu
Sous le coup de l'émotion

Paraît qu'on s'habitue
Quand l'infâme est légion
Tous ces hommes abattus
Pour les traits d'un crayon

Paraît qu'on s'habitue
À défendre à tout prix
Les 3 mots qu'on a lus
Aux frontons des mairies

Paraît qu'on s'habitue
Quand on manque de savoir
Par chance, on a tous eu
Un professeur d'Histoire

Paraît qu'on s'habitue
À la pire barbarie
Mais jamais je n'y ai cru
Et pas plus aujourd'hui

Paraît qu'on s'habitue
Aux horreurs qu'on vit là
Mais l'innocent qu'on tue
Je ne m'habitue pas

Très bon weekend à tous. Denis ROUSSEAU