INFORMATIONS

Vendredi 15 mai 2020


Chers Présidents, Chers Animateurs,
 
finalement le déconfinement annoncé il y a "belle lurette" par les instances nationales, n'a pas forcément l'aspect escompté!
La couleur rouge de notre Nièvre oblige les collèges à attendre la fin du mois pour accueillir de nouveau les élèves, comme le font les lycées.
Les consignes d'organisation arrivent de toutes parts: Préfecture, Ministère de l'EN, Ministère des sports, Direction Nationale unss, DSDEN...mais finalement chaque établissement fera au mieux en fonction des contraintes locales.
Chacun s'organisera en fonction des installations à sa disposition, en sachant que pour les activités scolaires, les collègues pourront utiliser les gymnases et salles de sport à proximité (en respectant des consignes particulières)...alors qu'au départ il n'était question que d'accueil en extérieur.
Espérons que chaque enfant saura se plier aux nouvelles dispositions pour le bien de tous.
 
 
* FOO BA SKILL:
Si cette nouvelle activité mêlant le football et le basket vous intéresse, vous trouverez une notice explicative sur notre site unss58.org.
 
* FONDS DE SOLIDARITÉ:
La commission nationale a tranché. Sur les trois AS nivernaises ayant déposé un dossier, seul le LP F. Mitterrand de Château Chinon a été retenu pour recevoir 1000€.
C'est la seule aide dans ce domaine qui sera attribuée dans notre académie.
Cela provient du rehaussement du seuil d'attribution (1000€ étant le minimum).
De ce fait, seules 71 dossiers ont été retenus sur 184...
Il me semble qu'en donnant moins à chacun, il aurait été possible d'aider plus de monde!
 
* PLACE DE L'AS:
Au moment d'organiser une nouvelle mise en place des cours dans les collèges et les lycées, au plus tôt en juin, il parait intéressant que l'association sportive de l'établissement intègre le nouveau planning en proposant des actions nouvelles. Cela peut être une solution au dédoublements de classes, tel qu'il est demandé.
 
* FIDELISATION DE NOS LICENCIES:
Laurence, la secrétaire du service régional unss de Dijon a profité de ce confinement forcé pour mener une étude sur la fidélisation de nos licenciés.
C'est un dossier important sur lequel la Directrice Nationale va certainement insister dans les mois à venir.
En ce qui concerne la Nièvre, les chiffres sont supérieurs à ceux de l'académie (comme bien souvent), mais ils doivent nous interpeller.
En effet, alors qu'on a l'impression de conserver longtemps nos jeunes licenciés durant les 7 années de leur scolarité, les chiffres nous montent que l'on pourrait encore mieux faire:
- 50% d'entre eux, conservent une licence au moins 2 années consécutives (40% en région)
- 30% durant 3 années (28%)
- 18% durant 4 années (17%).
Cet aspect important sera un axe de réflexion incontournable à partir de la rentrée 2020, et plus particulièrement en lycées.
 
*QUESTIONNAIRES JO:
Cette semaine pas de nouveaux questionnaires et pourtant il nous en manque encore plusieurs comme le volleyball, la gymnastique ou certains sports de pleine nature....n'hésitez pas à nous envoyer ce qui vous parait être le minimum à connaître pour être juge dans ces différentes activités.
 
* FACTURES DE TRANSPORT:
Étant donné que les compétitions UNSS sont terminées pour cette année scolaire, il est demandé aux AS ayant acquitté des factures de bus, de bien vouloir les faire parvenir aux coordonnateurs de district dès maintenant et en tout cas avant le 30 mai 2020.
 
* SECTION SPORTIVE A DECIZE:
Le lycée Maurice Genevoix de Decize propose dans son offre d'enseignement trois Sections Sportives Scolaires (Football, Natation et Raid multisports de pleine nature) ainsi qu'une option EPS dite "experte" ou "renforcée" destinée à préparer les élèves aux métiers du sport.
Il s'agit d'un enseignement expérimental et dérogatoire de 4 heures hebdomadaires tel qu'il en existe une douzaine en France: pratiques de plusieurs activités sportives tout en menant différents projets originaux (environ 3 heures de pratique + 1 heure d'enseignement théorique).
N'hésitez pas à diffuser l'information si vous connaissez des élèves de troisième qui pourraient être intéressés
(cf pièce jointe ici).
 
Nous vivons une situation que nous ne connaissions pas... tout est différent et le manque de lisibilité sur les mois qui viennent, ne facilite pas notre tâche.
Comment prévoir des activités alors que nous ne connaissons pas les contraintes qui nous serons imposées par cette sournoise maladie?
Des groupes de travail sont mis en place pour finir au mieux cette année scolaire.
Du coup le mois de juin 2020 restera sûrement dans nos mémoires....amenant je l'espère une prise de conscience collective conduisant à une évolution de nos comportements sociétaux.
De nombreuses personnalités en parlent, mais que restera-t-il dans les mémoires, lorsque le virus aura été annihilé?
Est-ce que de vraies orientations seront prises pour ne plus exporter nos usines, pour diminuer les déplacements, pour privilégier les circuits courts, pour revaloriser les "petits" boulots déconsidérés et qui sont si importants, pour redécouvrir les beautés de notre pays qui n'a rien à envier à certaines destinations "de rêve"?
Étant un éternel optimiste, j'ose l'espérer... pour que ce virus mortel ait au moins pu nous apporter un élément positif.
Bien avant les scientifiques, de nombreux poètes voulaient attirer l'attention de leurs semblables sur ce qui se dessinait, comme a pu le faire Georges Moustaki en son temps:
"C'est une chanson pour les enfants qui naissent et qui vivent .
Entre l'acier et le bitume, entre le béton et l'asphalte,
Et qui ne sauront peut-être jamais
Que la terre était un jardin.
Il y avait un jardin qu'on appelait la terre.
Il brillait au soleil comme un fruit défendu.
Non, ce n'était pas le paradis ou l'enfer
Ni rien de déjà vu ou déjà entendu.
Lalala, lalala, lalala...."
 
Très bon weekend à tous.
Denis Rousseau