INFORMATIONS

Vendredi 2020


Chers Présidents, Chers Animateurs,

Cette longue période où nous restons chez nous pour le bien de tous, nous aura permis de déposer sur le "compte Asso" plusieurs demandes de subventions au nom du Service Départemental.

Nous ne savons pas encore de quoi demain sera fait ni à quelle date la reprise des activités scolaires sera fixée, mais nous échafaudons plusieurs hypothèses et essayons de nous préparer à chacune d'elles. Beaucoup d’interrogations nous empêchent de voir clair dans cette reprise envisagée: tous les élèves en même temps à l'école ou non? des cours le mercredi après midi? des masques à porter? Est-ce que toutes les régions reprendront en même temps? les grands rassemblements devront-ils être évités?

Toutes ces questions restent pour l'instant sans réponse et cela ne nous permet que de construire des plans sur la comète.....

 

* DEMANDE DE SUBVENTION DES AS:

Cette fois la campagne est ouverte sur le "Compte Asso" pour la demande à l'Agence Nationale du sport (ANS). Il s'agit de l'ex-CNDS qui était traité par la DDCSPP. Chaque AS ayant un numéro de SIRET peut s'inscrire sur ce compte une bonne fois pour toutes, en fournissant tous les documents demandés. Ensuite, il faut aller dans la rubrique "Projet Sportif Fédéral" et indiquer le numéro attribué à notre académie, soit le 2221.

Pour finir, il faut remplir les caractéristiques de l'action envisagée en finissant par le budget prévisionnel du projet.

Celui-ci doit avoir un montant minimum pour être éligible. Vous trouverez tous les détails sur la circulaire envoyée aux Présidents d'AS et aux animateurs par la Directrice Nationale de l'UNSS.

Attention de bien respecter le thème sur lequel doit porter le contenu du projet, ainsi que la date limite de dépôt: 30 mai 2020.

Il est inutile d'attendre cette date, autant s'en occuper dès maintenant.

Étant donné que le remplissage du dossier se fait directement en ligne, je vous conseille de préparer la demande sur papier en amont. Pour vous guider vous pouvez utiliser un modèle de demande CERFA (que je peux vous envoyer si besoin).

 

* AS EGALITE:

Les AS ayant de nombreuses Filles licenciées (au moins 40%) peuvent faire une demande d'aide financière auprès de l'UNSS. Attention, la date limite approche!

 

* REGLEMENT INTERIEUR:

Suite aux différents questionnaires qui ont été proposés à tous les acteurs de l'UNSS, une refonte du règlement intérieur est en cours d'élaboration. Il devrait apporter un certain nombre de nouveautés comme "les jeux des lycées", les critériums 3e/2nde, nouveau Statut des Jeunes Coaches, nouveaux championnats pour les LP...

Nous en saurons plus dès sa parution.

 

* NAISSANCE:

Notre collègue Kévin (de St Pierre le Moutier) et son épouse ont entamé le confinement de la meilleure des façons puisqu'une petite Ambre est venue enrichir leur foyer! Nous souhaitons une belle et longue vie à cette future sportive.

 

* FORMATION JO:

Je vous rappelle que nous attendons de la part des animateurs, qu'ils nous fournissent dans leur spécialité, une liste de questions pouvant servir à la création d'un questionnaire "Jeune arbitre" de niveau départemental.A ce jour, aucune réponse!

Les spécialistes doivent être en train de se concentrer sur le sujet! Si deux collègues veulent s'unir sur ce projet, cela n'en sera que plus riche.

 

* COLLEGIADES 2020:

Cette grosse manifestation est toujours dans notre programme en attente de confirmation des autorisations nécessaires, venues de nos supérieurs.

 

* PROJETS D'AS:

Vous vous en souvenez, en septembre chaque AS devait nous faire parvenir son projet dès validation. La semaine qui vient va me permettre de faire un bilan de ces projets... j'espère les avoir tous en ma possession.

 

* FIDELISATION:

La Direction Nationale a fait une étude sur la fidélisation de nos licenciés, en se basant sur les enfants ayant au moins trois années de licence UNSS.

Il s'avère que notre pourcentage est à 10% ce qui est fort correct par rapport aux autres départements et nous situe à la 17ème place... mais ce chiffre toutefois, peut nous mener à une reflexion: comment réussir à garder nos licenciés puisqu'ils peuvent pratiquer durant au moins 7 années?

 

* CONSEIL REGIONAL UNSS:

Il était prévu la semaine dernière à Dijon, il devrait être reporté au mois de septembre... affaire à suivre.

 

* COMMISSIONS MIXTES REGIONALES:

Suite aux nombreuses annulations en octobre de ces réunions importantes, le service régional étudie la possibilité d'organiser les prochaines éditions sous forme de visio-conférences, afin d'éviter les déplacements des participants.

 

Bien sur nous aimerions aller au restaurant ou en famille pour fêter Pâques... biens sûr nous aimerions courir des heures et des heures à plus d'1 kilomètre de chez nous, en tant que grands sportifs que nous sommes... bien sûr nous voudrions partager de délicieux moments avec nos amis, autrement qu'en vidéo... bien sûr nous aimerions faire des balades en vélo...bien sûr nous aimerions aller en courses en hypermarché, sans attendre notre tour à l'extérieur du magasin...mais somme toute, estimons nous heureux de notre sort!!

Il y a pire ailleurs dans le monde et n'oublions pas qu'en Inde par exemple, nombreux sont les pauvres gens qui ne mangent pas s'ils ne travaillent pas!

Alors prenons notre mal en patience, soyons confiants dans l'avenir et respectons toutes les consignes qui nous sont données par les spécialistes.

Profitez de ce confinement pour découvrir les paroles d'un jeune rapeur vivant en Chine qui décrit bien la période que nous subissons:

"Déjà 3 mois de confinement.

D'abord en Chine,

nous étions le 23 janvier.

Je ne vous raconte même pas la déprime

le jour où la nouvelle est tombée.

J'y ai passé 10 ans de ma vie

et là, le COVID est arrivé.

Que se passe-t-il? Tout va trop vite.

En un clin d’œil , les rues se sont vidées.

On se sent seul et sans ressources

car l'on ne sait pas ce qu'il se passe.

Quel est ce virus, qu'elle est sa source?

Serait-ce le retour du SRAS?

Dehors les shops font portes closes,

autour de moi c'est le silence.

Quelques badauds aux visages moroses

et puis soudain une ambulance.

Les jours défilent, les morts s'entassent par centaines,

on porte le masque, on se protège

contre la menace, on s'entraide.

Et puis l'épidémie se répand et

ma famille commence à s’inquiéter.

Ils me demandent, tu rentres quand?

Ici tu seras en sécurité.

Mais moi j'ai toute ma vie ici.

Je n'ai pas l'intention de partir.

Et puis franchement, de toute façon

le pire est à venir

J'ai beau prévenir, tout le monde s'en fou.

Sur les réseaux, je me sens seul..."

La suite sur le lien suivant si le cœur vous en dit: https://www.facebook.com/762797958/posts/10158201899922959/

 

Très bon weekend Pascal.

Denis ROUSSEAU